La constipation résolue par la phytothérapie

La fréquence d’évacuation des selles varie d’une personne à l’autre, et va de trois fois par jour à trois fois par semaine. On parle de constipation lorsque les selles sont difficiles à évacuer. La constipation c'est toujours, moins de trois selles par semaine. Elle peut être occasionnelle ou chronique.

Les causes de la constipation

La constipation est la difficulté à évacuer les selles au bon moment. Soit tous les jours.

Il peut s'agir d'obstruction intestinale paresseuse, ou d'inflammation, mais d'une manière générale, c'est la vie de tous les jours qui la provoque. Plus les selles séjournent longtemps dans le côlon, plus les elles deviennent dures, le côlon réabsorbant l’eau présente dans les selles en fin de course. Les évacuer dans ces conditions peut provoquer des fissures anales.

Beaucoup de médicaments peuvent causer la constipation, les anxiolytiques, les antidépresseurs, la morphine, la codéine, les opiacés, les antispasmodiques, les anti-inflammatoires, les relaxants musculaires, les anti-hypertenseurs, les diurétiques, etc…..

Par ailleurs, le régime alimentaire ainsi que l'hygiène de vie sédentaire contribuent à favoriser le phénomène d'intestin paresseux.

Les personnes à risque

Les femmes sont trois fois plus susceptibles de souffrir de constipation que les hommes.

On explique ce phénomène par des causes hormonales. Parce que plus abondante la deuxième moitié du cycle menstruel, la progestérone rend les intestins paresseux.

Pour les séniors, le risque augmente nettement et autant pour les hommes que pour les femmes :

- D'abord le régime alimentaire ou les portions peu importantes rendent les intestins paresseux.

- Les personnes alitées (maladies, convalescences, accidents) sont sujettes aussi à constipation.

- L’inactivité physique.

- Laisser passer le besoin d'aller à la selle en raison d’une occupation ou d'une impossibilité momentanée.

- Rappelez-vous : dès que le besoin d’aller à la selle se présente, vite ne résistez pas.

- Boire devient plus difficile pour les séniors. Il est recommandé de boire 1.5 à 2.5 litres de liquide par jour quand vous êtes constipé, surtout de boire beaucoup entre les repas.

Alors, les problèmes :

Ceux qui sont alimentaires : c'est parce que l'on se nourrit de plus en plus mal, et/ou que l'on prend un seul repas léger que l'on génère cette insuffisance fécale souvent vaguement hydratée; buvez beaucoup au moins, si vous ne mangez pas.

Ceux qui sont musculaires : comme on vit de façon trop sédentaire, on provoque à l'évidence, une déficience musculaire surtout celle abdominale.

Ceux qui sont sphinctériens : les nécessités physiologiques de l'intestin, à force de manger des mets épluchés, très triés ou préparés sans déchets, l'envie d'aller à la selle disparaît petit à petit au bout d'un certain temps, parce que dans ces cas là, l'envie pressante n'existe plus.

Si vous avez, le teint brouillé, avez des maux de tête, ou vous êtes ballonné, irritable, la constipation tenace qui menace; comment accepter de vivre comme ça ?

Notre solution de phytothérapie contre la constipation

Laxyl gélules formulée à base de psyllium, mauve et bourdaine, des plantes qui sont traditionnellement utilisés pour favoriser le transit. 

Le psyllium est un laxatif de lest ou de masse ; généralement ce sont des fibres alimentaires. Ce type de laxatif est le plus doux pour les intestins. En se liant à l’eau, les fibres gonflent, ce qui aide à reformer des selles molles et volumineuses.

La mauve apportera la douceur émolliente du système, rien de spontané.

La bourdaine arrivera en déclencheur mais pas avant que les autres actifs aient fait leur travail.  

En fonction de l'ancienneté de votre constipation, et pour que votre transit intestinal se rétablisse normalement (préférentiellement une selle quotidienne), comptez entre trois et six semaines.